ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Rôle de la police dans la lutte contre le terrorisme au Pakistan


Thèse de Muhammad ARIF (ESO Rennes)
Direction :

Composition du jury :


     

    Le Pakistan est la cible d'attaques terroristes depuis plus d'une décennie. Le nombre et l'ampleur des attaques terroristes peuvent varier dans différentes régions du Pakistan en fonction de multiples facteurs, mais les terroristes ont fait sentir leur présence dans chaque coin du pays. La police, en tant que force de première ligne, joue un rôle prépondérant dans les mesures de lutte contre le terrorisme, en particulier dans les régions établies du Pakistan ("Pakistan métropolitaine"). Par conséquent, la police a souvent été "dans la ligne de mire" des attentats terroristes, ce qui a entraîné de nombreuses pertes de personnel policiers. Les recherches actuelles visent à explorer le rôle historique de la police au Pakistan et les changements qui se sont produits, le cas échéant, dans les modèles de police pour faire face aux nouvelles circonstances et aux défis de l'ordre public.

     En tant qu'une ancienne colonie Britannique jusqu'a 1947, le Pakistan a hérité du système de police actuel par ses dirigeants anglais. Le rôle de la police alors conçue par les dirigeants était de "dresser" les indigènes par la force. Leur objectif principal était de collecter les revenues et le maintien de l'ordre public par crainte d'une force organisée et bien armée appelée la police. Malgré son indépendance en 1947, la police pakistanaise fonctionne jusqu'à maintenant en vertu de la loi de 1861 sur la police. Bien que diverses tentatives aient été faites pour introduire des réformes au sein de l'organisation policière, les structures policières ont toujours été les mêmes que celles qui convenaient à l'élite politique du pays. Ainsi, la police pakistanaise n'a jamais été réorganisée sur une approche amicale envers le public. Cela a entraîné une indifférence du public à l'égard de la police.

     Avec le phénomène croissant du terrorisme au Pakistan depuis 2002, après le changement de paradigme de l'État vers les groupes extrémistes et radicaux au Pakistan, la police a été exposée à des défis complètement différents. Parallèlement à leur rôle traditionnel de maintien de l'ordre public, ils ont été chargés de lutter contre le terrorisme. Il s'agissait de prévenir les attaques terroristes par le biais d'un système de renseignement efficace pour garder un œil sur les activités des groupes radicaux, faire des arrestations, des combats physiques en cas des représailles, et fournir des preuves devant le tribunal. Malgré la sanction de ce nouveau rôle, la police n'a jamais été formée ni équipée en conséquence. De nombreux incidents de terrorisme sont survenus lorsque la performance de la police a été remise en question mais aucune mesure physique n'a été prise pour mieux équiper la police afin d'améliorer leur performance sur le terrain.

     La présente recherche s'efforce de traiter la question du «rôle de la police dans la lutte contre le terrorisme au Pakistan». Aucun travail universitaire complet n'a été trouvé par le chercheur sur le sujet. Il est donc nécessaire d'avoir une description détaillée du contexte historique, de la structure organisationnelle et du rôle traditionnel de la police au Pakistan. Il est donc nécessaire de mettre en lumière les causes profondes de l'inefficacité de la police face aux défis de l'ère nouvelle. Les efforts de réforme et leurs résultats seront également discutés en détail. Le matériel documentaire sera examiné afin d'atteindre les racines du problème. Des entrevues avec les policiers seront menées pour tirer les conclusions et formuler les suggestions qui pourraient être pratiques et efficaces.

     

    Mots-clés de recherche : Police, terrorisme