ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Evolution des interactions entre primates humains et non-humains au prisme des maladies émergentes en Afrique équatoriale, Territoire de Bolobo, République Démocratique du Congo.


Thèse de Christophe Demichelis (ESO Rennes)
Direction :
Financement :
  • ANR,
  • Allocation de recherche doctorale


Cette thèse s’inscrit au sein d’une étude multidisciplinaire, le projet SHAPES initié par l’Institut Pasteur, qui examine l’évolution et les différents contextes des types de contacts entre humains et grands singes en Afrique équatoriale, ainsi que les conséquences sanitaires de ces contacts. Nous proposons de réunir des analyses anthropologiques, historiques, géographiques, environnementales et virologiques pour mieux comprendre comment ces différents contacts ont évolué au cours du temps et comment ils ont influencé la santé humaine.

 

Ce projet vise à prendre en compte la complexité et la variabilité des pratiques humaines et des processus spatio-temporels dans la transmission zoonotique et l'apparition des maladies. Pour cela, une analyse des facteurs anthropiques influençant la dynamique de l’écosystème, que ce soit en termes de pratiques humaines, de gouvernance des terres et d’accès à l’espace, sera conduite afin d’évaluer l’évolution du couvert forestier au cours du dernier siècle. Les recherches de terrain seront réalisées dans la province du Maï-Ndombe en République Démocratique du Congo (RDC), au sein de la zone d’influence de l’ONG congolaise Mbou-Mon-Tour sur le Territoire de Bolobo. Le paysage de ma zone d’étude s’articule autour d’une mosaïque forêt-savane, écosystème considéré à risque en terme de zoonoses, abritant une population de bonobos, grands singes endémiques de RDC, répartie en communautés au sein des différents patchs forestiers. Localement, les Batéké (pluriel de Téké), ethnie majoritaire sur le Territoire, pratique un interdit alimentaire sur cette espèce de primate.

Le grand chef Teke Mapio II
Le grand-chef Téké Mapio II en tenue traditionnelle, basé à Mbee

 

Mots clés :

Interactions humains – primates non-humains ; pratiques humaines ; gouvernance des terres ; couvert forestier ; mosaïque forêt-savane ; risques zoonotiques