ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Aménagement du territoire et bien être : prendre en compte la question du bien être au sein des projets urbains par le prisme de la nature en ville et de la participation sociale


Thèse de Marie GUILPAIN (ESO Rennes)
Direction :
Financement :
  • CIFRE Atelier Ersilie SCOP

Composition du jury :


    Ce projet de thèse s’inscrit en continuité de deux mémoires de recherches réalisés au cours du Master Dynamiques sociales et aménagement des territoires. Le premier s’intitule « L’aménagement du territoire : une solution pour réduire les inégalités d’accès pour les personnes en situations de handicap(s)?», et le second «Ville et santé mentale. Penser les liens entre aménageurs et professionnels du médico-social pour construire des territoires inclusifs. ». Ces deux mémoires de recherche ont permis de mettre en lumière les inégalités territoriales en ce qui concerne les situations de handicaps et notamment les handicaps invisibles. En effet, la question de la santé mentale et des troubles psychiques apparaît comme un domaine encore peu étudié notamment dans le champ de l’urbanisme. C’est pourquoi, il a semblé intéressant de travailler sur ce sujet en interrogeant notamment des professionnels du secteur médico-social pour mieux comprendre les enjeux en termes de santé mentale et de bien-être. Ainsi, un certain nombre de pistes de recherche-action sont apparues, témoignant de l’intérêt de poursuivre les études dans ce domaine.

    L’objectif de ce projet de thèse est de mener une recherche-action afin d’envisager le développement de l’urbanisme favorable à la santé au travers de la prise en compte du bien-être des populations au sein des projets d’aménagement, en s’appuyant plus particulièrement sur les notions de « nature en ville » et de « participation sociale ». Deux entrées et postures issus des recherches menées en master 1 et 2 viennent marquer l’originalité de la thèse : la première consiste à prendre en compte l’idée que les projets d’aménagement à visée inclusive peuvent et doivent entrer en résonance avec les acteurs et professionnels de la santé, du médico-social et du social, la seconde réside dans le type de villes qui seront étudiées dans la thèse. En effet, les villes dites « petites et moyennes » en contexte rural ou périurbain, moins souvent étudiées dans ce champ de la recherche, feront l’objet d’une attention particulière.

    L’intérêt de ce sujet est de mettre en place une réflexion de fond et des propositions pratiques pour relier les questions de santé et de bien-être à l’aménagement du territoire par le prisme de l’inclusion et de la réduction des inégalités sociales et territoriales. La thèse est étayée par les travaux scientifiques alimentant l’action publique en aménagement et urbanisme dans trois grands domaines :

    (1) l’urbanisme favorable à la santé, qui peut se définir comme « des aménagements qui tendent à promouvoir la santé et le bien-être des populations »1,

    (2) les recherches en géographie sociale qui mettent à jour les processus sociaux et spatiaux générant des inégalités et qui "tien[nen]t compte des différentes formes de structuration de l’espace, mais aussi de ses vécus par les êtres humains socialisés qui le produisent. »2.

    (3) Les recherches en géographie de la santé qui touchent aux questions du handicap et de l’inclusivité. En effet la géographie de la santé « a pour objet l’analyse sociale et spatiale de l’offre de soins et du recours aux soins, des inégalités de santé des populations, des déterminants de santé susceptibles de contribuer à la promotion ou à la dégradation de leur santé, de la distribution des maladies. Elle situe la pathologie et le malade dans son espace global en analysant le rôle et l’impact des faits de santé sur l’activité humaine. » mais plus encore « elle contribue à la réflexion sur la planification et sur l’aménagement du territoire. ».3

     

    H. Barton et al., Urbanisme et santé – un guide de l’OMS pour un urbanisme centré sur les habitants. 2000 OMS-Copenhague, traduite en 2004 par S2D

    G. DI MEO, « Une géographie sociale, entre structure et représentations », Cybergeo, 2016 GEOCONFLUENCE, « Géographie de la santé », Glossaire, 2012