ACCÈS AU SITE DE L'UMR

L’animal d’élevage dans les relations entre les éleveurs et leur territoire : comparaison Bretagne – Belgique


Thèse de Chloé JAFFREZIC (ESO Rennes)
Direction :
Financement :
  • Région Bretagne,
  • Université Rennes 2

Composition du jury :


    Devenu un sujet récurrent, le traitement de l’animal d’élevage dans la société est au cœur de maintes discussions et débats, relancés au gré de vidéos de lanceurs d’alerte, de dégradations de boucheries et autres polémiques déclenchées par les éleveurs comme leurs opposants. L’objectif de cette thèse est d’interroger les enjeux de cette controverse, c’est-à-dire le nouveau statut qui est affecté à l’animal et, plus généralement, à l’animal d’élevage, en analysant la façon dont les éleveurs élaborent et conduisent leur élevage en lien avec le territoire. Il s’agit d’analyser le processus d’élaboration des relations anthropozoologiques dans les élevages en fonction des modèles d’élevage et des territoires. Il faudra alors s’intéresser à la trajectoire de l’éleveur, ainsi que celle de son exploitation puisque leurs modalités auraient des influences sur l’élaboration des dispositifs sociotechniques mis en place au sein des élevages. En effet, la Recherche tend à montrer l’importance du processus de socialisation des individus dès leur enfance pour expliquer les conceptions du vivant non-humain. D’autres travaux ont mis en évidence le rôle des réseaux locaux ; professionnels comme ceux relevant du domaine privé ; mais également les ressources du territoire dans la détermination par un exploitant de son modèle d’élevage. L’objectif de cette thèse est de faire le lien entre ces deux types de déterminants. Il s’agira, plus précisément, d’analyser la spécificité de la construction, par l’éleveur, de la relation à l’animal en lien avec le territoire dans lequel il se situe afin d’expliquer l’hétérogénéité et les dynamiques des systèmes professionnels d’élevage dont les pratiques sont inscrites dans un territoire.