ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Professionnalisation et mondialisation du rugby à XV : entre modèles sportifs et ancrages territoriaux


Thèse de Yvonnick Le Lay (ESO Rennes)
Direction :
Financement :
  • Salariat temps plein


L’objet de ce travail de recherche est de s’interroger sur la dialectique entre la professionnalisation et la mondialisation du rugby à XV et l’évolution des ancrages territoriaux qui en découle, en fonction du modèle sportif qui est propre à chaque terrain d’investigation sélectionné : la Bretagne, la province irlandaise du Munster et la Géorgie.

L’enjeu est de démontrer dans quelle mesure la professionnalisation des acteurs sportifs, combinée aux autres composantes de la « révolution ovale » (médiatisation ; internationalisation et transnationalisation), est le moteur à la fois de la globalisation rugbystique mais aussi de nouvelles logiques de différentiation territoriale du rugby, à différentes échelles spatiales. Cette professionnalisation provoque des dynamiques au profit des territoires sportifs les plus compétitifs, c’est-à-dire les plus aptes à relever le défi de la compétition dans toutes ses dimensions (économique et financière, entrepreneuriale, médiatique, technique, sportive, etc.) et les mieux intégrés au reste du monde rugbystique globalisé, tout en étant le vecteur de communications et d’identités territoriales spécifiques.

 Le choix des trois terrains d’investigation résulte de la pertinence de s’interroger sur l’articulation entre le global et le local, celle entre les modèles sportifs et les ancrages territoriaux pour appréhender chaque modèle de production d’espace rugbystique, et sur les formes spécifiques d’ancrage territorial de la pratique du rugby, en considérant celui-ci comme un médiateur territorial. Pour chaque terrain d’investigation, tout en procédant par itération, la mise en œuvre de la méthode de la triangulation entre les sources documentaires, les résultats des entretiens semi-directifs et les observations directes permet d’approfondir et de mettre à l’épreuve les concepts mobilisés.

Trois grands paradigmes inhérents à l’analyse socio-spatiale du sport sont privilégiés : le paradigme structurel, le paradigme systémique, et le paradigme centré sur le rôle des représentations individuelles et collectives à partir des images véhiculées par les différents acteurs des espaces de production rugbystique.

 

Mots-clés : Ancrage territorial, Bretagne, Géorgie, Glocalisation, Médiateur territorial, Modèle sportif, Munster, Mondialisation, Professionnalisation