ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Soutenance thèse- Innovation et développement territorial : quelles stratégies régionales ?

Approche comparée Bretagne et Sør-Trøndelag (Norvège)


Thèse de Elena Dantec (ESO Rennes) soutenue en 2018 à Université Rennes 2 26 Février 2018
Direction :
Financement :
  • ARED


Cette recherche doctorale questionne le lien entre innovation et développement territorial, du point de vue de ses attributs, dans le contexte de deux régions d’Europe qualifiées de périphériques et maritimes. Prenant appui sur une approche majoritairement qualitative, elle permet de placer les actions publiques du niveau régional au sein d’une prise en charge multi-niveaux de l’innovation. Elle étudie les relations de cet échelon avec les autres représentants de la triple hélice de l’innovation  (secteur privé et de la recherche). Une nouvelle modélisation de leurs interactions est proposée. Pluridisciplinaire, appuyée sur un travail exhaustif de mise à plat de définitions, cette recherche s’inscrit dans l’approche en termes de milieu innovateur et mobilise, en outre, les cadres d’analyse de l’encastrement et du néo-institutionnalisme pour montrer l’importance du contexte en matière d’action publique liée aux activités innovantes. On préconise, entre autres, que la Région se positionne en milieu de terrain dans le jeu de l’innovation. Cela lui permet de transformer les contraintes liées à la périphéricité et à la maritimité en atouts et ainsi de se faire pleinement reconnaître comme innovante. Sa vision large du jeu lui offre aussi l’opportunité de ne pas tomber dans le mainstream de l’action publique destinée au soutien des seuls acteurs innovants, pour mieux s’adresser à toutes les composantes de la société régionale. Elle est ainsi mieux à même de soutenir l’innovation, au bénéfice de son territoire.

Mots-clés : Innovation, Région, développement territorial, périphérie, maritimité

Le plan

Innovation and territorial development: which regional strategies? A comparative approach Brittany and Sør-Trøndelag (Norway)

This doctoral study questions the link between innovation and territorial development, from its attributes’ point of view, in the context of two regions of Europe designated as peripheral and maritime. Based on a predominantly qualitative approach, it makes it possible to place the regional level public actions within a multilevel innovation support. It studies this level’s relationships with the other representatives of the triple helix of innovation (private and research sectors). A new modeling of their interactions is proposed. Multidisciplinary, based on an exhaustive work on definitions, this study is part of the innovative milieus’ approach, and also mobilizes the analysis frameworks of embeddedness and neo-institutionalism to show the significance of the context regarding public action related to innovative activities. We advocate, among other recommendations, the Region to position itself as mid-field player in the game of innovation. This allows it to transform the constraints related to peripherality and maritimity into assets and thus to be recognized as fully innovative. Its broad vision of the game also offers the opportunity not to fail into the public action’s mainstream intended to support innovative players only, by better addressing all the components of the regional society. It is thus better able to support innovation, for its territory’s benefit.

Keywords: Innovation, Region, territorial development, periphery, maritimity.