ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Privatisation et emploi au Gabon :

analyse de la politique de privatisations sur l’emploi et sa structure de trois entreprises publiques rendues privées au Gabon


Thèse de Judicaël Diambounambatsi (ESO Rennes) soutenue en 2015 à Université Rennes 2 Juin 2015
Direction :

Composition du jury :
  • Le président du jury était Marnix Dressen. Les rapporteurs étaient Jean-Louis Meyer, Jean Moussavou.


Cette thèse analyse les mutations du travail et de l’emploi et par conséquent, les mutations de la protection des travailleurs licenciés dans les Entreprises Publiques (EP) rendues privées au Gabon. Ce faisant, elle tente de lire les mutations (licenciements, pertes d’emplois) intervenues après la privatisation. Mais face à ces mutations, quelle est la politique d’emploi au Gabon? Quels accompagnements (plans sociaux) pour un retour à l’emploi ? Aussi, par quels processus et mécanismes la privatisation entraîne-t-elle les mutations d’emploi dans les EP rendues privées? L’hypothèse est que la faiblesse des politiques d’accompagnements et de protection des travailleurs initiées par le gouvernement en vue de lutter officiellement contre la précarité du travail et du chômage, lors des mouvements de privatisations au-delà des considérations du droit du travail, explique ces mutations. C’est ce que nous tentons de cerner au niveau de la SEEG, de la SETRAG et de la SUCAF-Gabon à partir d’une démarche qui prend en compte les approches quantitatives et qualitatives d'une manière empirique