ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Pour une meilleure intégration des Observatoires Photographiques du Paysage (OPP) dans la gouvernance territoriale.

Exemple de la Région Bretagne


Thèse de Caroline Guittet (ESO Rennes) soutenue en 2016 à Salle Jacques Léonard (Bâtiment A) de Rennes 2  2 décembre 2016
Direction :
Financement :
  • Région Bretagne


En réponse aux incitations juridiques et à l’attente sociale, le renforcement de la dimension paysagère dans la gouvernance territoriale est incontestable avec la multiplication de projets, d’atlas, de plans, de chartes de paysage. Au même titre que les autres outils, les Observatoires Photographiques du Paysage (OPP) se multiplient en Europe et particulièrement en France depuis une vingtaine d’années. Néanmoins, ils peinent à être légitimés par les élus, experts, concepteurs et gestionnaires du territoire, ce qui est notamment dû au fait que les OPP sont difficilement exploitables, tant pour des difficultés d’accès que des problèmes de méthode.

À partir d’un ancrage en géographie sociale, la thèse interroge les OPP à travers trois orientations : (i) leurs potentialités à enrichir la connaissance sur les dynamiques paysagères et les représentations sociales des acteurs du territoire, (ii) leurs capacités à interagir avec les documents territoriaux, (iii) leurs aptitudes à être des supports de médiation entre les acteurs du territoire lors de projets de territoire.

Les travaux de recherche sont menés dans la région Bretagne, où quinze structures locales portent un OPP. Via un corpus choisi, diverses méthodes sont expérimentées et permettent d’entrecroiser les analyses : analyse descriptive du contenu visuel OPP, analyse du discours des acteurs du territoire à partir d’enquêtes par entretien, analyse comparative entre les OPP et les documents territoriaux. Dans une perspective de recherche-action, un travail collaboratif avec les structures locales OPP a conduit à la création d’une Plateforme informatique, la POPP-Breizh. Cette dernière apporte des solutions pour rendre accessible et exploitable les OPP.

In fine, la présente recherche évalue les capacités des OPP à répondre aux enjeux sociétaux et scientifiques actuels liés au paysage afin d’élaborer des préconisations pour que les OPP deviennent des archives intégrées à la gouvernance territoriale.