ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Migration et Accès aux Services de Santé dans le District de Bamako

Analyse par approche géomatique


Thèse de Mamadou Keita (ESO Rennes) soutenue en 2018 à Université Rennes 2 8 octobre 2018
Direction :
Financement :
  • Bourse de l'état malien

Composition du jury :
  • Odette LOUISET, Professeure de Géographie, Université de Rouen / Présidente du Jury,
  • Emmanuel BONNET, Chargé de Recherche HDR à l’IRD / Rapporteur,
  • Balla DIARRA, Professeur de Géographie, ISFRA-USSGB / Rapporteur,
  • Florent DEMORAES, Maître de Conférences HDR en Géographie, Université Rennes 2 / Examinateur,
  • Stéphanie LIMA, Maître de Conférences en Géographie, Université Toulouse 2 / Examinatrice,
  • Bezunesh TAMRU, Professeure de Géographie, Université Paris 8 / Examinatrice,
  • Anne OUALLET, Professeure de Géographie, Université Rennes 2 / Directrice de thèse,
  • Mamy SOUMARE, Maître de Conférences en Géographie, USSGB / Directeur de thèse


Cette thèse ambitionne de contribuer à la compréhension de l’accès aux soins des bamakois selon leur statut migratoire. En effet, malgré la part importante de la population de Bamako d’origine migrante, nous avons très peu de connaissances sur leur accès aux soins. A partir des données récoltées sur le terrain et auprès des institutions maliennes et en nous basant sur des outils et des méthodes géographiques et géomatiques, nous avons pu analyser l’accès aux soins des bamakois selon leur statut migratoire.
S’il est incontestable que les services de santé et en particulier ceux de base sont abondants et bien répartis à Bamako, il faut noter qu’ils souffrent de plusieurs problèmes comme la question de disponibilité permanente de personnel qualifié, la qualité des services et les dysfonctionnements entre structures de santé. Malgré l’abondance de l’offre de soins à Bamako, le taux de recours y reste trop faible. Cela confirme encore que l’accès aux soins ne se limite pas à la disponibilité physique des structures de santé. Le renoncement aux soins s’explique par une imbrication de facteurs même si la perception de la gravité de la maladie, la position dans le ménage et la profession apparaissent plus. Si l’étude n’a pas relevé de différences notoires dans l’accès aux soins selon le statut migratoire des populations, elle a tout de même montré que les stratégies de recours et l’état de santé évoluent avec la durée de résidence à Bamako.

Mots clés : Urbanisation, migration, accès aux services de santé, géographie de la santé, géomatique, SIG, analyse spatiale, Bamako

Abstract
This thesis aims to contribute to the understanding of Bamako people’s access to healthcare according to their migratory status. Indeed, despite the large share of Bamako’s populations of migrant origin, we have little knowledge of their access to health services. With geographic and geomatic tools and methods, we were able to study access to health services for native and migrant populations of Bamako.
While it is undeniable that health services and especially basic services are abundant and well distributed in Bamako, it should be noted that this offer suffers from several problems such as the permanent availability of qualified personnel, the quality of services offered and the dysfunctions between health structures. Despite the abundance of healthcare in Bamako, the recourse rate remains too low. This shows that access to care is not limited to the physical availability of health facilities. The renunciation of care is explained by an interweaving of factors even if the perception of the severity of the disease, the position in the household and the profession appear more. If the study did not find notorious differences in the access to the care according to the migratory status of the population, it nevertheless showed that recourse strategies and health status change with length of residence in Bamako.

Key words : urbanization, migration, access to health services, health geography, geomatic, GIS, spatial analysis, Bamako