ACCÈS AU SITE DE L'UMR

La cohésion territoriale en périphérie de l'Union européenne: les enjeux du développement régional en Turquie


Thèse de Benoît Montabone (ESO Rennes) soutenue en 2011 à Université Rennes 2 29 Novembre 2011
Direction :
Financement :
  • MESR


En mobilisant les théories de l'européanisation des espaces et des politiques d'aménagement nationales, la thèse s'interroge sur les transformations des politiques de développement régional en Turquie dans le cadre de la reprise de l'acquis communautaire. Alors que la Turquie est un pays fortement centralisé, l'innovation majeure dans ce domaine réside dans la création de 26 agences de développement à l'échelle régionale NUTS 2, qui n'existait pas auparavant. En s'appuyant sur trois exemples régionaux (Istanbul, Izmir, Diyarbakir-Sanliurfa), la thèse analyse le découpage de ces nouvelles régions, le processus de constitution de ces agences, leur fonctionnement, leur intégration dans le contexte institutionnel local et les politiques spatiales qu'elles
entendent mettre en ouvre.
Trois grandes idées peuvent en être retenues. Elles marquent tout d'abord une nouvelle étape dans les politiques nationales d'aménagement du territoire, en introduisant des principes nouveaux, en vigueur également dans l'Union européenne (appel à projets, co-financement, etc.). Elles contribuent ensuite à la transformation de l'échelle régionale, en dotant des institutions nouvelles de moyens importants, leur permettant de construire petit à petit leur propre territoire d'intervention. Enfin, l'objectif de cohésion territoriale est dépassé par l'articulation entre l'échelle régionale et l'échelle métropolitaine, la grande majorité des politiques publiques d'aménagement visant à renforcer la compétitivité de cette dernière.