ACCÈS AU SITE DE L'UMR

L’organisation territoriale de la recherche publique en Bretagne


Thèse de Bertrand Moro (ESO Rennes) soutenue en 2006 à Université Rennes 2  9 décembre 2006
Direction :


A partir d’une étude inédite de la recherche publique à l’échelle d’une région, nous interrogeons la réalité d’un système territorial de recherche en Bretagne. Il s’agit à la fois d’identifier les particularités scientifiques des laboratoires bretons et de cerner leur organisation spatiale. En nous appuyant notamment sur une base de données originale, nous déterminons ainsi les domaines d’excellence et les effets de polarisation ou encore de proximité qui en ressortent. Grâce à une synthèse graphique et cartographique, nous cernons également les logiques de site et de réseau. De même, nous appréhendons la portée du rayonnement des collaborations entre chercheurs et le degré de connectivité des unités à toutes les échelles. L’approche multiscalaire nous permet en outre d’éclairer la gouvernance de la recherche publique. Si l’action institutionnelle reste largement dominée par la prérogative de l’Etat, il n’en demeure pas moins que le jeu des acteurs de la recherche se complexifie avec l’intervention croissante de l’Europe et des Régions, multipliant de fait les dispositifs de soutien et d’incitation à la structuration. D’où l’intérêt d’une démarche systémique pour comprendre les interactions politiques et scientifiques qui exercent leur influence sur le développement socio-économique du territoire breton par le biais de la recherche. Dans un contexte de mondialisation, les enjeux de compétitivité et d’attractivité internationales ne doivent pas occulter la mission d’aménagement du territoire. Par conséquent, cette thèse revêt autant un objectif théorique, pour compléter les connaissances encore assez limitées sur l’organisation de la recherche au niveau régional, qu’opérationnel, pour aviser les stratégies institutionnelles.