ACCÈS AU SITE DE L'UMR


  • Nées dans les années 1980 dans certaines villes, les « politiques temporelles » visent à peser sur les rythmes des habitants afin d’éviter, entre autres, la congestion dans les transports. Le géographe rennais Guy Baudelle explique en quoi le temps peut avoir une incidence sur l’urbanisme et vice-versa. Et montre comment la crise sanitaire rebat les cartes en termes d’aménagement du territoire. Lire l'interview dans Le Télégramme du 18 juin 2020 RUBRIQUE ESO dans les médias


    Lire la suite


  • Ce rapport ambitionne d’exprimer un positionnement de la recherche en SHS, bien sûr ancré dans la conjoncture. Il a été rédigé entre le moment où la France sortait de son premier confinement et le moment où elle était déjà entrée dans la seconde vague de la Pandémie (mai-novembre 2020). Les points qu’il aborde sont ceux d’une recherche en train de se faire, évolutive par nature. L’autre caractéristique saillante de ce rapport, coordonné par Marie Gaille et Philippe Terral, est la démarche sur laquelle...


    Lire la suite


  • Tout comme cet éditorial, l’ensemble du numéro 5 de Palimpseste est un témoignage de l’époque. Nous avons décidé de reproduire ici l’appel à contribution rédigé dans le contexte du premier confinement de la crise sanitaire qui n’en finit pas. Impulsion initiale, il invitait les chercheurs de notre université à contribuer à la réflexion en profondeur sur l’état du monde – penser le « monde d’après » –, que cette crise a rendue encore plus indispensable. Ils ont réagi de deux manières différentes...


    Lire la suite


  • Davantage de produits frais et locaux, cuisine maison, reconfiguration des circuits d’approvisionnement… le confinement a des effets majeurs sur la production et les comportements alimentaires. Et ces effets pourraient perdurer, comme l’explique dans ce podcast Catherine Darrot, sociologue et ingénieure agronome, pour qui cette crise pourrait constituer un accélérateur de transition. 


    Lire la suite


  • L'expérience migratoire est la rencontre de lieux insoupçonnés, invisibles, dont aucune carte géographique ne dresse l'existence. Ce sont des lieux de relégation, de confinement, de l'enfermement et de la mise à l'écart. L'auteur se penche sur cette vaste communauté, née dans la forêt, à la limite de l'Afrique du Nord et de l'Europe. Cette « zone grise » est le cadre de relations intenses entre des hommes qui ont les mêmes espoirs et les témoins ou acteurs extérieurs de leur rêve. En réalité, ces...


    Lire la suite

ESO Rennes

ESO-Rennes est une composante de l’Unité Mixte de Recherche « Espaces et Sociétés » (ESO n°6590) dont la direction est assurée par Emmanuelle Hellier. L’UMR ESO rassemble 260 membres (hors associés) répartis sur cinq sites : ESO-Angers, ESO-Caen, ESO-Le Mans, ESO-Nantes et ESO-Rennes. L’UMR ESO a pour tutelle en plus de chacune de ces 5 universités, le CNRS et l'institut Agro. Elle compte l’EHESP également comme partenaire.

Depuis le 1er septembre 2019, Véronique Van Tilbeurgh est directrice adjointe de l'UMR et est responsable du site de Rennes. Yvon Le Caro assume pour sa part la responsabilité adjointe d’ESO-Rennes (référent IST, communication web, collection HAL, etc.).

ESO-Rennes regroupe 90 membres (hors associés) : 38 enseignants-chercheurs, 4 chercheurs CNRS, 1 ingénieure de recherche titulaire, 34 doctorants, 1 post-doctorante, 6 personnels techniques et administratifs (IT, ITA et BIATSS) et 6 PAST (professionnels enseignants associés). Les membres d'ESO-Rennes ont pour employeur : l’Université Rennes 2, le CNRS, l'Institut Agro, l’Université de Rennes 1, l’EHESP et l’ESPE.

L’équipe est pluridisciplinaire (géographie, aménagement et urbanisme, sociologie, démographie, psychologie environnementale et économie territoriale).

Contact

Secrétariat (labo-esorennes @ univ-rennes2.fr) 

Université Rennes 2
Maison de la Recherche en Sciences Sociales
Place du Recteur Henri Le Moal
35043 RENNES CEDEX

Tél : 02 99 14 17 86

Accès restreint