ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Impact du Brexit sur les communautés littorales

Atelier de prospective du projet Cymbreizh


Campus Mazier, Saint-Brieuc et Université Bretagne Sud, Lorient, du 12 mai 2022 et le 23 mai 2022 à 13h45
  • 23 mai 2022 :

Destiné aux représentants de la filière halieutique et aux acteurs littoraux bretons, un atelier de prospective est organisé le 23 mai de 13h45 à 17h à l'Université Bretagne Sud, Maison de la recherche, 4 Rue Jean Zay, 56100 Lorient.

L’après-midi sera organisée en plusieurs temps :

  • interconnaissance entre les participant·es,
  • présentation des scénarios préparés par l’équipe de recherche,
  • discussion autour de ces scénarios par petits groupes,
  • discussion générale sur la manière dont nous pouvons anticiper les années à venir.

Inscription

Contact :

Ronan Le Délézir, en charge de l’organisation de l’atelier de prospective du 23 mai

Catherine Laidin, responsable scientifique du projet
catherine.laidin@agrocampus-ouest.fr

 

  • 12 mai 2022 :

 Destiné aux représentants de la filière halieutique et aux acteurs littoraux bretons, un atelier de prospective est organisé le 12 mai de 13h45 à 17h sur le campus Mazier de Saint-Brieuc.

L’après-midi sera organisée en plusieurs temps :

  • interconnaissance entre les participant·es,
  • présentation des scénarios préparés par l’équipe de recherche,
  • discussion autour de ces scénarios par petits groupes,
  • discussion générale sur la manière dont nous pouvons anticiper les années à venir.

Inscription

Contact :

Yvon Le Caro, en charge de l’organisation de l’atelier de prospective du 12 mai
yvon.lecaro @ univ-rennes2.fr

Catherine Laidin, responsable scientifique du projet
catherine.laidin @ agrocampus-ouest.fr

Le projet de recherche Cymbreizh :

Le projet de recherche Cymbreizh est porté depuis 2020 par une équipe de chercheur·e·s des laboratoires ESO (Université Rennes 2 et l'Institut Agro Rennes-Angers), IODE (Université Rennes 2), Géoarchi (Université Bretagne Sud) et Amure (Université Bretagne occidentale). Il est soutenu par la Maison des sciences de l'Homme de Bretagne. Il part du constat de nombreuses incertitudes que connaissent les activités de pêche, les entreprises des filières halieutiques et les territoires des ports et industries du poisson depuis la mise en œuvre du Brexit, aujourd’hui et après 2026. Le projet vise à comprendre et anticiper les effets du Brexit sur les zones côtières dépendantes des pêcheries en Bretagne. Les équipes du projet travaillent en parallèle avec un laboratoire gallois, Wiserd à Aberystwythet au Pays de Galles pour à terme comparer les résultats.