ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Les situations de grande dépendance motrice

Une approche des représentations du corps et de ses frontières


Financement :
  • Appel blanc à recherches pour le soutien aux jeunes chercheurs

Partenaires :
  • ESO-Rennes : Marcel Calvez (Responsable scientifique), Adeline Beyrie (Doctorante)

Sur la période 2010-2012

Le programme permet de financer à mi-temps une recherche doctorale , menée par Adeline Beyrie, qui a pour objet l’analyse des situations de grande dépendance motrice et l’expérience que les personnes en développent. Dans une perspective sociologique et anthropologique, elle s’intéresse aux frontières perçues du corps bénéficiant d’aides techniques et humaines. Ces frontières permettent de définir et de qualifier le soi, et de façon plus spécifique l’intimité, et conjointement la relation de la personne en situation de grande dépendance à son environnement matériel, social et symbolique. 

La méthodologie associe une démarche d’observation participante et d’anthropologie visuelle, menée auprès de 4 terrains de recherche : des personnes en situation de handicap vivant dans leur logement, dans un service d’auxiliaire de vie sociale et de soins infirmiers à domicile, en milieu hospitalier et en structure collective. Cette recherche doctorale vise à permettre d’enrichir la compréhension de la notion de situation de grande dépendance.



Contacts :
marcel.calvez @ univ-rennes2.fr