ACCÈS AU SITE DE L'UMR

De la mobilité au refuge: explorer les formes complexes de la mobilité et du refuge syrien dans le nord de la Bekaa, au Liban.

Le cas de Deir al-Ahmar


Financement :
  • Georgetown University in Qatar

Partenaires :
  • Laboratoire CéSor (CNRS) :

Sur la période 01/04/2017 - 01/04/2019

Ce projet de recherche s’inscrit dans le cadre d’un programme financé par Georgetown University in Qatar intitulé "Mobility, Displacement and Forced Migration in the Middle East".

Ce projet porte sur les formes du refuge syrien dans les pays voisins de la Syrie. D’une part, ce programme inscrit le déplacement forcé des Syriens dans le cadre théorique des théories des migrations et de la mobilité ; D’autre part, il connecte les formes actuelles prise par le refuge syrien dans les pays voisins de la région dans une histoire longue des mobilités, des migrations et des connexions transnationales au Moyen-Orient. Nous explorons ces approches à partir d’un terrain ethnographique dans la région de Deir al-Ahmar, situé dans le nord de la plaine de la Bekaa, au Liban (gouvernorat de Baalbek-Hermel).



Contacts :
leila.vignal @ univ-rennes2.fr