ACCÈS AU SITE DE L'UMR

Vélotactique (ANR)

De l'urbanisme tactique cyclable au changement durable : une comparaison internationale des politiques publiques et des pratiques en contexte de pandémie


Financement :
  • ANR

Partenaires :
  • ENTPE - UMR LAET, Vaulx-en-Velin : Responsable du Projet : Nathalie ORTAR
  • ESO Rennes :
  • GRED, Montpellier :
  • LVMT, Paris :
  • PACTE, Grenoble :
  • ThéMA, Besançon :
  • Unil, Lausanne :
  • UQAM, Montréal :

Sur la période du 15/10/2020 au 15/10/2021

L'objectif du projet VELOTACTIQUE est de collecter des données qui apporteront aux praticiens comme aux chercheurs des éléments de connaissance sur la mise en oeuvre et la réception de l'urbanisme tactique cycliste dans le cadre de la crise sanitaire, ainsi que sa contribution à la transition énergétique en se basant sur une comparaison internationale.

Entre autres conséquences, la crise de la Covid-19 a incité les pouvoirs publics à repenser l’utilisation de l’espace public, particulièrement des routes, afin de développer des moyens de transport à la fois efficaces et adaptés au contexte sanitaire. Redoutant une désertion des transports en commun et un report massif vers l’automobile, les dirigeants et les responsables techniques d’Europe, d’Amérique du Nord et d’Amérique du Sud se sont tournés vers les modes actifs, dont le vélo, apparu comme un véhicule adapté pour assurer une distance sociale physique minimale.
L’objectif du projet VÉLOTACTIQUE est de collecter des données qui apporteront aux praticiens comme aux chercheurs des premiers éléments de connaissance sur la mise en oeuvre et la réception de l’urbanisme tactique cycliste dans le cadre de la crise sanitaire, ainsi que sa contribution à la transition énergétique, en se basant sur un travail comparatif mené, en France, sur les métropoles de Besançon, Grenoble, Montpellier, Lyon, Paris, Rennes, Saint-Étienne, en Suisse, à Lausanne et Genève et dans les Amériques, notamment à Montréal et Bogotá. Pour cela, le projet VÉLOTACTIQUE s’appuie sur une approche exploratoire et comparative, destinée à collecter sur 12 mois des données sur les politiques, leurs évolutions, leur réception auprès des usagers et les changements observés dans les pratiques.
Le programme de travail du projet VÉLOTACTIQUE se structure autour de 4 tâches, chacune permettant d’associer à chaque fois les différents sites et les différents partenaires. Outre la tâche dédiée au management du projet, au lien avec les communautés urbaines partenaires et à la valorisation des résultats (T1), le projet VÉLOTACTIQUE s’articule autour de 3 tâches complémentaires : une analyse des politiques publiques au sein des métropoles étudiées (T2)?; cartographie des pistes cyclables et des flux et fréquentation des différentes pistes (T3) ; et observation de la réception des aménagements et mesures auprès de cyclistes avec un focus sur les nouveaux utilisateurs du vélo (T4).



Contacts :
vincent.goueset @ univ-rennes2.fr